Master 2 Droit et management publics des collectivités territoriales


Présentation/Objectifs/Débouchés

Les enseignements ont lieu sur Aix-en-Provence. En partenariat avec la faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille Université.

Ce master apporte une double compétence, management et droit.

La transdisciplinarité répond aux besoins des collectivités territoriales et de leurs groupements (communautés, métropoles urbaines, communautés d'agglomération, communautés de communes) ainsi que des organismes, institutions et entreprises en relation avec elles. Ces diverses institutions demandent des cadres qui sachent envisager l'exercice des compétences confiées par le législateur aux collectivités territoriales de façon globale et prospective. Parallèlement à une spécialité dominante, le cadre doit être capable d'appréhender la question à résoudre dans ses différents aspects. Il doit posséder des capacités d'analyse en décomposant la question et de synthèse pour apporter une réponse fondée sur le croisement des disciplines juridique et gestionnaire.

Il s’agit de donner à l'étudiant les fondamentaux théoriques et pratiques dans une autre discipline que sa discipline dominante d'origine. Sur un total de 270 heures d'enseignements théoriques et pratiques pour le parcours professionnel, l'étudiant suivra 135 heures dans sa discipline d'origine, il se perfectionne et se professionnalise, et 135 heures dans une autre discipline, il apprend et met en pratique les règles essentielles de celle-ci pour exercer dans ou avec les collectivités territoriales.

Ce Master destine ses diplômés aux emplois fonctionnels de direction dans la fonction publique ou contractuels de catégorie A, dans le secteur des collectivités territoriales et les secteurs rattachés (sociétés d’études, banques, institutions financières).


Contenu des enseignements Master 2

SEMESTRE 3 : 30 ECTS

UE 1 : le cadre juridique et managérial 

Droit des collectivités territoriales : 3 ects
Méthodes et outils de gestion des collectivités territoriales : 3 ects
Economie et gestion territoriale : 3 ects
Droit et pratique de l’intercommunalité : 3 ects
Gestion du changement et organisation publique : 3 ects

UE 2 : les moyens des collectivités territoriales 

Les contrats : 3 ects
Finances locales : 3 ects
Gestion prévisionnelle et financière : 3 ects
Droit de la fonction publique territoriale : 3 ects
Gestion des ressources humaines : 3 ects

SEMESTRE 4 : 30 ECTS

UE 3 : actions des collectivités territoriales 

Fiscalité locale : 3 ects
Pratiques locales comparées : 3 ects
Prospective, stratégie et projets territoriaux : 3 ects
Droit et gestion de l’espace territorial : 3 ects
Gestion de l’usager client : 3 ects

UE 4 : Stage de 3 mois minimum en collectivités territoriales ou dans une institution liée aux collectivités territoriales donnant lieu à un rapport écrit et production d’un mémoire sur une question pratique abordée ou non au cours du stage : 15 ects

 


Le stage de Master 2

La réalisation d’un stage obligatoire sur chaque année de Master constitue l’une des spécificités de la formation en « management public » dans une optique de professionnalisation. Ainsi, le stage d’une durée minimale de  3 mois en Master 2 permet aux étudiants de développer une expérience professionnelle pour éclairer leurs choix d’orientations futurs ; ce qui favorise la mise en relation des enseignements dispensés avec une réalité professionnelle.

En 2ème année de Master, le Mémoire de stage fait l’objet d’une soutenance orale devant un jury.

Le processus et les procédures de stage sont communiqués oralement et par écrit à l’ensemble des étudiants concernés au début de l’année universitaire.

Les missions de stage sont validées par les responsables pédagogiques de l’année concernée qui, à l’aide de la fiche préalable de stage fournie par l’étudiant, évaluent la pertinence pédagogique du stage dans le cadre du parcours suivi par l’étudiant. Suite à cette validation, la convention de stage est établie.

Chaque étudiant se voit alors attribué un tuteur universitaire qui l’accompagne dans la réalisation de sa mission de stage, ainsi que dans la rédaction de son rapport/mémoire de stage. Cette rédaction est encadrée par un document de consignes de composition du rapport/mémoire présenté par le responsable pédagogique de la formation suivie et qui est ensuite mis à la disposition de l’étudiant. De plus, un document explicitant la procédure permettant à l’étudiant d’accéder aux contenus électronique de la base documentaire de l’Université (base de données, revues et livres électroniques) via son Environnement Numérique de Travail est également mis à la disposition de l’étudiant.