Master 1 Management Public

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

Le Master 1 Management Public mène aux spécialités suivantes de Master 2 :

M2 Management des administrations publiques
M2 Droit et management publics des collectivités territoriales
M2 Marketing et communication publics
M2 Attractivité et Nouveau Marketing Territorial (en alternance)
M2 Management qualité et gestion des risques sociétaux
M2 Développement durable et gouvernance territoriale en Méditerranée et à l’international

Pour plus de détails, consultez les pages relatives aux parcours de Master 2

CONTENU DU MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC

Voir le détail des enseignements en cliquant sur le lien « contenu des enseignements »

Le parcours de M1 est constitué de trois grands ensembles d’enseignements :

Approfondir les compétences et connaissances indispensables au manager ou cadre public

Un bloc d’enseignements communs aux différents parcours du M1 permet d’aborder, de façon développée, les grandes thématiques du management public :

Management de l’organisation publique
Management de Projet
Environnement politique et administratif
Gouvernance multi-niveaux : du territoire à l’Union européenne

Ces enseignements délivrés en cours magistraux, et complétés par des séances de TD, ont pour objectifs d’apporter aux étudiants les connaissances théoriques indispensables à la réflexion du manager public. Ils permettent de construire une compréhension développée et critique de l’environnement juridique, économique et politique de la gestion publique et de développer les compétences managériales indispensables en matière de pilotage, de management et de gestion des organisations et des politiques publiques.

Développer ses champs de compétences dans un domaine choisi de spécialité

Grâce à un système d’options, l’étudiant peut dessiner son projet professionnel et s’orienter vers les domaines et secteurs du management public dans lesquels ils souhaitent évoluer :

Bloc de spécialisation préfigurant le parcours de Master 2 envisagé. 
Options de préparation à son avenir professionnel : orientation concours de la fonction publique, économie sociale et solidaire ou recherche, mais également approfondissement managérial, éthique et déontologie. 

Construire son projet professionnel

Enfin, le Master 1 permet à l’étudiant d’avancer dans la construction de son projet professionnel :

A travers des modules d’accompagnement lui permettant de réfléchir ses compétences et ses aspirations professionnelles, de construire son projet professionnel et de communiquer autour.
A travers des conférences d’ouverture professionnelles sur le thème de l’innovation, la créativité et la simplification dans les services publics 
En améliorant son niveau de langues : à travers des enseignements d’anglais en présentiel et l’accès à la plateforme langue de AMU
A travers un stage de 2 mois minimum et pouvant aller jusqu’à 4 mois.

MODALITES PEDAGOGIQUES

Le corps enseignant du Master 1 Management Public est constitué de spécialistes universitaires et professionnels des différents champs du management public.

Les cours sont composés soit de cours magistraux rassemblant toute la promotion du Master 1 et appuyés par quelques séances de TD, soit de groupes optionnels rassemblant seulement une partie des étudiants.

Les enseignants du Master 1 Management Public combinent diverses modalités pédagogiques : des exposés théoriques, des études de cas et exercices, des mises en situation, des temps d’échanges, des jeux de rôles, et un jeu de simulation (serious game) de 18h.

Les modalités d’évaluation sont les suivantes : examen écrit, oraux, dossiers individuels ou de groupe, contrôle continu…

PROFIL DES ETUDIANTS

L’admission en master Management Public est soumise à candidature.

Les étudiant(e)s du Master 1 Management Public sont en partie issus de la Licence 3 Management Public de l’IMPGT, et en partie d’autres formations universitaires (droit, économie, gestion ou autres). Une majorité d’entre eux est en formation initiale, certains sont en formation continue, ou en reconversion professionnelle.

La promotion qui comprend entre 80 et 120 étudiants, rassemblés en cours magistraux ou divisés en cours à petits effectifs, permet ainsi de se constituer un premier réseau de futurs managers publics, aux profils variés.

DEBOUCHES PROFESSIONNELS

Pour plus de détails, consultez les pages relatives aux parcours de Master 2 et à l’insertion pro.

A l’issue du Master 2, les étudiants auront développé les compétences clé nécessaires pour exercer leur futur métier de manager public. Ces compétences pourront s’exercer à la fois dans les secteurs public et privé, comme le confirment nos enquêtes de devenir professionnels des diplômés du Master Management Public.

Fonctions visées

Fonctions de pilotage, de management et de gestion : Définition, conception, d’animation et d’accompagnement des organisations et politiques publiques.

Le trait commun aux différents parcours du Master Management Public est de former des managers travaillant dans le secteur public ou parapublic (associations, entreprise de service public, économie sociale et solidaire, consultant…) et exerçant des fonctions de pilotage et de management. Ils seront à même de définir, de concevoir, d’animer et d’accompagner des organisations et des politiques publiques. Ils pourront définir et évaluer des politiques publiques, les décliner, les planifier, les piloter, jusqu’à assurer la qualité et l’efficacité des processus et des services.

SECTEURS VISES PAR LE MASTER

Administrations et entreprises publiques,

- Administrations centrales
- Collectivités (Ville, Métropole, Département, Région)
- Etablissements publics
- Agences, Agences de développement (territoriale, économiques, durable…)

Organismes et institutions internationaux.

Entreprises collaborant avec le secteur public,
- Société d’économie Mixte,
- Services publics (travaux publics, transport, urbanisme, santé, social, restauration, environnement, déchets, énergie…)
- Banques, institutions financières
- Société immobilière, Aménagement

Cabinets de consultants, agences de conseil en management

Entreprises engagées dans des démarches RSE ou qualité

Entreprises de l’économie sociale et solidaire, ONG, associations