Master 2 Management des établissements sanitaires et sociaux

Master 2 Management des établissements sanitaires et sociaux - MESS (en alternance)

« Le management du quotidien au service de l’Homme »

 

Valeurs défendues par le Master MESS

La liberté, le respect, l’égalité, l’équité, l’écoute, la solidarité, l’entraide, la tolérance, la transparence, la fraternité, la citoyenneté, la laïcité.

 

Finalités

Le Master Management des établissements sanitaires et sociaux (MESS) s’inscrit dans la nécessaire évolution du secteur sanitaire et social (lois de 2002, 2005, 2009, 2015...). La mutation rapide de leur environnement institutionnel et juridique requiert la mise à disposition, pour les managers de ce secteur, d’axes méthodologiques d’analyse et de gestion spécifiques permettant de concilier la performance économique et la celle sociale. Les méthodes et les outils dispensés dans ce master, ainsi que les champs de compétences qu’il développe, permettent d’accéder à des fonctions de responsabilité dans les établissements accueillant les publics relevant de politiques de suivi sanitaire, social ou médico-social. Plus précisément, ce Master prépare à l’exercice des fonction de directeur d’établissement (privé ou public) dans les secteurs médical, médico-social et social. Le titulaire du Master MESS peut également exercer des fonctions de cadre de direction, de responsable d’un service partenaire du secteur sanitaire et social, ou de responsale d’un réseau de santé ou d’un réseau social en direction de publics en difficulté, de chargé de mission ou de consultant.

 

Compétences à acquérir

A l’issu de la deuxième année du Master MESS, le diplômé est capable de coordonner l’ensemble des activités de son établissement afin de garantir une meilleure prise en change des usagers. A cet effet, il est apte à :

 

respecter les droits des usagers et à maîtriser les grands principes de la responsabilité civile
réaliser, à conduire et à contrôler des études visant à améliorer l’efficience économique, la performance sociale et éthique de sa structure ;
concevoir, à mettre en œuvre et à actualiser un projet d’établissement en tenant compte des contraintes et en coordonnant les différents acteurs du projet ;
élaborer des stratégies adaptées au contexte interne et externe de son établissement ;
mettre en place, à suivre et à évaluer des projets innovants fondés sur la mutualisation des moyens et des compétences
gérer et à évaluer les risques de son établissement et à élaborer et à actualiser le Document unique d’évaluation des risques (DUER) ;
construire et à piloter la démarche qualité ;
anticiper et à gérer une crise dans son établissement ;
superviser l’action de son service, à animer ses équipes de travail et  à motiver ses collaborateurs. Il sait écouter et intégrer les points de vue de ces derniers ;
mobiliser les énergies pour construire des différentes compétences mobilisées sur un projet, sur une démarche, sur une action ;
produire une communication de haut niveau tout en nuançant la construction des rapports et notes en fonction de la sensibilité des récepteurs ;
assurer la négociation avec les autorités tutelles et à répondre à toutes les exigences règlementaires ;
négocier avec les différents acteurs internes et externes ;
analyser les différents documents comptables ;
construire et à gérer un budget prévisionnel, mais aussi à calculer et à corriger les écarts entre prévisions et réalisations.

 

Organisation de l’alternance

La deuxième année du Master MESS, ouvert en formation initiale et en formation continue, vise à former au métier de Directeur d’établissement sanitaire et social, en conformité avec les exigences du décret de qualification des directeurs d’établissements du secteur (Décret n° 2007-221 du 19 février 2006). Afin de permettre un aller-retour entre théorie et pratique, le Master 2 MESS est organisé en alternance, avec 11 semaines de cours et d’examens réparties de septembre à mai et 24 semaines en établissement dans le cadre d’un stage ou d’un contrat de professionnalisation. La réalisation d’un stage n’est obligatoire que pour les étudiants qui ne sont pas en situation professionnelle salariée d’encadrement au sein d’une organisation médicale, médico-sociale ou sociale.

 

La période en établissement constitue un élément déterminant pour les étudiants afin de développer leur compréhension des secteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux et leur expérience d’encadrement. A cet effet, il est nécessaire que les missions confiées lors du stage ou du contrat de professionnalisation, soient en lien avec les responsabilités attribuées aux directeurs. Elles sont validées par le responsable pédagogique qui, à l’aide de la fiche préalable de stage fournie par l’étudiant, évalue la pertinence pédagogique du stage dans le cadre du parcours suivi par l’étudiant. Suite à cette validation, la convention de stage est établi ou le contrat de professionnalisation validé.

 

Modalités pédagogiques

Les intervenants universitaires et professionnels du Master MESS combinent diverses modalités pédagogiques : des exposés théoriques, des études de cas, des jeux de rôles, des mises en situation et des temps d’échanges, permettant à l’étudiant de devenir acteur de sa formation. En effet, le transfert de connaissances repose sur des situations pédagogiques proches de celles rencontrées au travail. Le lien entre la formation et la recherche est établi via les travaux en GRH, en conduite du changement et en stratégie des organisations médicales et médico-sociales réalisés par des enseignants-chercheurs et des doctorants de l’IMPGT et des intervenants universitaires extérieurs.